Site miroir du Centre d’Etude et de Recherche sur la Bipédie Initiale
Page d'Accueil Accueil
Plan Plan
Résumé Résumé
Statistiques Statistiques
Comment rédiger ? Comment rédiger ?
Quoi de neuf ? Quoi de neuf ?
Pourquoi ce site ? Qui sommes-nous ? Pourquoi ce site ? Qui sommes-nous ?
1) Théorie de la Bipédie Initiale, Theory of Initial Bipedalism, Die Theorie der URSPRÜNGLICHEN ZWEIFÜSSIGKEIT Théorie de la Bipédie Initiale, Theory of Initial Bipedalism, Die Theorie der URSPRÜNGLICHEN ZWEIFÜSSIGKEIT
2) BIPEDIA BIPEDIA
   - BIPEDIA n° 1
   - BIPEDIA n° 2
   - BIPEDIA n° 3
   - BIPEDIA n° 4
   - BIPEDIA n° 5
   - BIPEDIA n° 6
   - BIPEDIA n° 7
   - BIPEDIA n° 8
   - BIPEDIA n° 9
   - BIPEDIA n° 10
   - BIPEDIA n° 11
   - BIPEDIA n° 12
   - BIPEDIA n° 13
   - BIPEDIA n° 14
   - BIPEDIA n° 15
   - BIPEDIA n° 16
   - BIPEDIA n° 17
   - BIPEDIA n° 18
   - BIPEDIA n° 19
   - BIPEDIA n° 20
   - BIPEDIA n° 21
   - BIPEDIA n° 22
   - BIPEDIA n° 23
   - BIPEDIA n° 24
   - BIPEDIA n° 25
   - BIPEDIA n° 26
   - BIPEDIA n° 27
   - BIPEDIA n° 28
3) Téléchargement de BIPEDIA en PDF Téléchargement de BIPEDIA en PDF
4) Liens Internet Liens Internet
   - Cryptozoologie
   - Hominologie
   - Paléoanthropologie
Site réalisé avec BioSPIP
Ce site est optimisé pour tous les navigateurs qui respectent les normes internet !
Retour à la page d'accueil  BIPEDIA  BIPEDIA n° 14

BIPEDIA 14.1
LA BIPÉDIE DES NÉANDERTALIENS
PAR RENÉ LAURENCEAU

Première publication : mars 1997, mise en ligne : lundi 30 juin 2003


 L’Homme n’a pas inventé la bipédie. Le grand tyrannosaure de quinze mètres est parfaitement bipède. Ses deux petites pattes de devant ne peuvent en aucun cas lui servir pour la marche. Le tyrannosaure marche et court uniquement sur ses deux pattes de derrière, mises en mouvement par ses deux énormes cuisses. Certains diront que le tyrannosaure triche. Il n’est bipède que grâce à sa lourde queue qui fait contrepoids. Faut-il parler de tripédie pour le tyrannosaure ?

 Admettons que le tyrannosaure soit tripède. Mais tous les oiseaux sont bipèdes, qu’ils sautillent comme le moineau, qu’ils marchent comme le pigeon, qu’ils courent comme l’autruche, ou qu’ils se dandinent comme le pingouin.

 Néanmoins, la bipédie ne convainc pas tout le monde. Les mammifères généralement regardent avec beaucoup de méfiance les acrobaties sur deux pieds. Sans aller jusqu’à l’hexapédie des insectes ou l’octopédie des araignées, les mammifères le plus souvent préfèrent la quadrupédie. Le cheval arrive même à dormir sur ses quatre pattes, prêt à partir à la moindre alerte.

 Parmi les mammifères, l’homme semble faire exception. Pour libérer ses mains, dit-on, l’homme doit marcher sur ses deux pieds. Mais tous les hommes n’ont pas envie de libérer leurs mains. Se redresser, c’est perdre le contact avec le sol, d’une certaine manière. L’homme de Néandertal, qui fut toujours chasseur et jamais cultivateur, peut vouloir garder au maximum le contact avec le sol, pour mieux flairer.

 Le russe Boris Porchnev ( 1905-1972 ) enquêta dans le Caucase. Les populations locales disent avoir vu, jusque dans les années 30, des hommes sauvages, nus et velus, courir le soir, les narines au ras du sol, prenant appui sur les phalanges repliées de leurs mains, comme les gorilles. Boris Porchnev fait de ces hommes sauvages des néandertaliens. Des hommes, donc, même après l’australopithèque et le fameux homme "debout", préfèrent parfois la quadrupédie, si l’on en croit Porchnev, à la bipédie.

 C’est que la bipédie, cette vieille invention, n’est pas la solution-miracle, merveilleuse en toutes circonstances. On peut la découvrir, l’oublier, la redécouvrir et l’oublier à nouveau. C’est ce que semble faire le véritable chasseur, qui rêve d’imiter son chien.

Reproduction de l’HOMME PONGOÏDE à l’état vivant ( par Alika LINDBERG in HEUVELMANS 1974 )

 

Répondre à cet article


Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)


afficher une version imprimable de cet article Imprimer l'article
générer une version PDF de cet article Article au format PDF

DANS LA MEME RUBRIQUE :
-EVOLUTION, DETERMINISME, MATERIALISME
-ZUM HOMO SAPIENS SAPIENS
-EIN ALTERNATIVES BILD DER VORGESCHICHTE


Précédent Haut de page Suivant
 
Copyright CERBI © 1998-2013 All rights reserved François de Sarre
Site officiel : http://perso.wanadoo.fr/initial.bipedalism/,
Site miroir : http://cerbi.ldi5.com
 admin  -  webmaster  -