Site miroir du Centre d’Etude et de Recherche sur la Bipédie Initiale
Page d'Accueil Accueil
Plan Plan
Résumé Résumé
Statistiques Statistiques
Comment rédiger ? Comment rédiger ?
Quoi de neuf ? Quoi de neuf ?
Pourquoi ce site ? Qui sommes-nous ? Pourquoi ce site ? Qui sommes-nous ?
1) Théorie de la Bipédie Initiale, Theory of Initial Bipedalism, Die Theorie der URSPRÜNGLICHEN ZWEIFÜSSIGKEIT Théorie de la Bipédie Initiale, Theory of Initial Bipedalism, Die Theorie der URSPRÜNGLICHEN ZWEIFÜSSIGKEIT
2) BIPEDIA BIPEDIA
   - BIPEDIA n° 1
   - BIPEDIA n° 2
   - BIPEDIA n° 3
   - BIPEDIA n° 4
   - BIPEDIA n° 5
   - BIPEDIA n° 6
   - BIPEDIA n° 7
   - BIPEDIA n° 8
   - BIPEDIA n° 9
   - BIPEDIA n° 10
   - BIPEDIA n° 11
   - BIPEDIA n° 12
   - BIPEDIA n° 13
   - BIPEDIA n° 14
   - BIPEDIA n° 15
   - BIPEDIA n° 16
   - BIPEDIA n° 17
   - BIPEDIA n° 18
   - BIPEDIA n° 19
   - BIPEDIA n° 20
   - BIPEDIA n° 21
   - BIPEDIA n° 22
   - BIPEDIA n° 23
   - BIPEDIA n° 24
   - BIPEDIA n° 25
   - BIPEDIA n° 26
   - BIPEDIA n° 27
   - BIPEDIA n° 28
3) Téléchargement de BIPEDIA en PDF Téléchargement de BIPEDIA en PDF
4) Liens Internet Liens Internet
   - Cryptozoologie
   - Hominologie
   - Paléoanthropologie
Site réalisé avec BioSPIP
Ce site est optimisé pour tous les navigateurs qui respectent les normes internet !


EN COMPLÉMENT OU EN RÉPONSE À :
-« Où est donc passé le Moyen-Age ? »

EN RÉPONSE AU MESSAGE :
-> « Où est donc passé le Moyen-Age ? »

Cher Monsieur, Etant parfaitement bilingue (de mère allemande), j’ai moi aussi lu certains travaux allemands que vous citez. Je e permets néanmoins d’avancer ce qui suit, non point dans le but de vous contredire, plutôt pour alimenter la réflexion et pour vous permettre d’approfondir votre sujet. J’ai des hésitations en cequi concerne le développement des langues néolatines : il me parait peu probable qu’elles aient pu s’éloigner à ce point du latin en si peu de temps. On leur suppose une "mère" commune, le roman, variante "dégradée" du latin. Il existe des documents témoignant de l’évolution progressive de l’espagnol, de l’italien, etc. Cependant, je ferai l’effort nécessaire de rechercher dans l’Histoire de la langue Française de Brunot (22 tomes), si je trouve des failles comme celles que vous avez trouvées dans d’autres domaines historiques et je vous les ferai connaître le cas échéant. Il existe aussi un étalon auquel on peut se référer à cet égard. On peut évaluer l’évolution de la langue ces deux ou trois derniers siècles, par exemple. A supposer que nous vivions en l’an 700, l’évolution de la langue - ou la "dégradation" du latin - aurait été beaucoup, incomparablement plus massive entre zéro et 400 qu’entre 400 et 700. Il faaudrait aussi prendre sous la loupe la langue anglaise (que je connais moins que les langues romanes). Bien cordialement Eugène Schircks, Genève







Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Titre :

Texte de votre message :
(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)
(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, veuillez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse URL.)
Titre :

URL :

Qui êtes-vous ? (optionnel)
Votre nom (ou pseudonyme) :

Votre adresse email :



Précédent Haut de page Suivant
 
Copyright CERBI © 1998-2013 All rights reserved François de Sarre
Site officiel : http://perso.wanadoo.fr/initial.bipedalism/,
Site miroir : http://cerbi.ldi5.com
 admin  -  webmaster  -