Site miroir du Centre d’Etude et de Recherche sur la Bipédie Initiale
Page d'Accueil Accueil
Plan Plan
Résumé Résumé
Statistiques Statistiques
Comment rédiger ? Comment rédiger ?
Quoi de neuf ? Quoi de neuf ?
Pourquoi ce site ? Qui sommes-nous ? Pourquoi ce site ? Qui sommes-nous ?
1) Théorie de la Bipédie Initiale, Theory of Initial Bipedalism, Die Theorie der URSPRÜNGLICHEN ZWEIFÜSSIGKEIT Théorie de la Bipédie Initiale, Theory of Initial Bipedalism, Die Theorie der URSPRÜNGLICHEN ZWEIFÜSSIGKEIT
2) BIPEDIA BIPEDIA
   - BIPEDIA n° 1
   - BIPEDIA n° 2
   - BIPEDIA n° 3
   - BIPEDIA n° 4
   - BIPEDIA n° 5
   - BIPEDIA n° 6
   - BIPEDIA n° 7
   - BIPEDIA n° 8
   - BIPEDIA n° 9
   - BIPEDIA n° 10
   - BIPEDIA n° 11
   - BIPEDIA n° 12
   - BIPEDIA n° 13
   - BIPEDIA n° 14
   - BIPEDIA n° 15
   - BIPEDIA n° 16
   - BIPEDIA n° 17
   - BIPEDIA n° 18
   - BIPEDIA n° 19
   - BIPEDIA n° 20
   - BIPEDIA n° 21
   - BIPEDIA n° 22
   - BIPEDIA n° 23
   - BIPEDIA n° 24
   - BIPEDIA n° 25
   - BIPEDIA n° 26
   - BIPEDIA n° 27
   - BIPEDIA n° 28
3) Téléchargement de BIPEDIA en PDF Téléchargement de BIPEDIA en PDF
4) Liens Internet Liens Internet
   - Cryptozoologie
   - Hominologie
   - Paléoanthropologie
Site réalisé avec BioSPIP
Ce site est optimisé pour tous les navigateurs qui respectent les normes internet !


EN COMPLÉMENT OU EN RÉPONSE À :
-Théorie de la Bipédie Initiale

EN RÉPONSE AU MESSAGE :
-> Théorie de la Bipédie Initiale

Bonjour Monsieur,

Merci pour votre intéressant message. Oui, la théorie de la bipédie initiale permet de se poser la question du véritable sens de l’évolution. Ainsi, les espèces n’évoluent pas forcément vers le "progrès" et la complexité. L’évolution régressive est plutôt la règle : déshominisation, reptilisation...

Même l’Homo sapiens n’échappe pas au phénomène de déshominisation. C’est ainsi que de nouvelles espèces de primates déshominisés ont pu se développer à partir du tronc ancestral sapiens : ce sont les hommes spécialisés que l’on connaît sous le nom paléontologique d’Homo erectus, Homo neanderthalensis, etc.

L’Homo sapiens lui-même est-il le fruit d’une spécialisation ? Oui, car nous sommes différents de nos prédécesseurs directs, qui étaient sans doute plus petits et plus graciles. A partir de nous peuvent aussi évoluer des créatures plus "bestiales" et plus spécialisées (habitat semi-aquatique), comme l’Homo erectus ou l’Homo floresiensis.

En genéral, la forme humaine peut se trouver au point de départ de formes animales nouvelles, d’abord mammaliennes, puis reptiliennes ou amphibiennes... Dans la peau humaine, il y a tous les "ingrédients" pour développer des poils, mais aussi des écailles de type reptilien, voire des plumes ! Contrairement à ce que les zoologues pensaient auparavant, les "phanères" ne sont pas caractéristiques d’une seule Classe de Vertébrés. On connaît maintenant des dinosaures à plumes, et des reptiles volants qui avaient des poils sur l’épiderme...

En tout cas, j’en suis persuadé, le phénomène évolutif tout entier s’explique beaucoup mieux dans le cadre théorique de la bipédie initiale que dans celui de l’évolution "paléontologique" prônée [pour combien de temps encore ?] par une majorité de chercheurs contemporains !

Bien cordialement à vous, François de SARRE







Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Titre :

Texte de votre message :
(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)
(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, veuillez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse URL.)
Titre :

URL :

Qui êtes-vous ? (optionnel)
Votre nom (ou pseudonyme) :

Votre adresse email :



Précédent Haut de page Suivant
 
Copyright CERBI © 1998-2013 All rights reserved François de Sarre
Site officiel : http://perso.wanadoo.fr/initial.bipedalism/,
Site miroir : http://cerbi.ldi5.com
 admin  -  webmaster  -